10 nouveautés apportées par la version 3 de Connect IQ

Promotion en cours: Ce week-end seulement, le code promo OASICS t'offre entre 10 et 30% de remise sur les chaussures ASICS chez i-run. Profites-en tout de suite en utilisant ce lien!

Connect IQ est le système de développement d’applications tierces proposé par Garmin. Cela permet potentiellement à n’importe qui de développer une application pour les montres de sport ou autres appareils de Garmin.

Au fil du temps, Garmin a ajouté des possibilités et ouvert de nouveaux horizons à Connect IQ. Cela a permis de développer des applications de plus en plus complètes et complexes. Suite au IQ Summit 2018, événement dédié aux applications Connect IQ annuel se tenant au siège de Garmin au Kansas, la version 3 de Connect IQ a été annoncée.

Voyons en 10 points ce que cette nouvelle version apporte. Ce qu’elle va changer et les nouvelles opportunités offertes aux développeurs!

1. Des API Connect IQ dédiées pour les services de musique

Alors que Garmin a sorti récemment la Forerunner 645 Music, sa première montre connectée permettant la lecture de musique, Connect IQ se voit doté de nombreuses fonctions dédiées à la gestion du stockage de musique.

La marque avait annoncé lors du CES 2018 la possibilité de synchroniser des playlists depuis des services de streaming comme Deezer, mais il faudra attendre cette nouvelle version de Connect IQ pour que cela fonctionne.

En théorie, grâce à ces nouvelles fonctions, n’importe quel service de streaming pourra créer une application dédiée Connect IQ pour rendre son service compatible avec les montres Garmin. Spotify, Deezer, Qobuz, Apple Music, Google Play… La liste est longue, mais pas certain que tous n’investissent de l’énergie dans une application IQ.

Une grosse limitation toutefois: les premières informations disponibles aux développeurs font état d’une limitation à 500Mb de musique synchronisée au maximum pour chaque application Connect IQ. C’est très très peu, au regard de la taille moyenne des playlists utilisées sur les plate-formes et des 4 Go à disposition sur la Forerunner 645 Music!

2. Le support de la cartographie native

La seconde grosse nouveauté de Connect IQ 3 permettra aux applications tierces d’avoir accès aux cartes natives des montres et autres appareils qui les supportent. Aujourd’hui, il s’agit principalement des compteurs cyclistes Edge et de la fenix 5X.

Ces appareils pourront donc voir arriver des applications IQ de navigation se basant sur les cartes natives et y ajouter de nouvelles fonctionnalités.

Notons que cela ne concerne pas des applications tierces permettant d’apporter la cartographie sur les montres qui ne la supporte pas nativement. Au niveau marketing, Garmin n’a pas vraiment d’intérêt à ouvrir ses API pour ce type d’applications…

3. Un service de notification intégré à Connect IQ

Grâce à ce nouveau service, il sera possible d’envoyer des notifications directement aux applications Connect IQ installées sur la montre sans passer par les notifications du smartphone.

J’ai franchement un peu de mal à imaginer l’intérêt de ce système aujourd’hui, puisque la montre Garmin doit obligatoirement être connectée au smartphone pour disposer d’une connexion à Internet…

Est-ce que cela voudrait dire que Garmin travaille à des montres connectées en 4 ou 5G pour ses prochains modèles, comme cela a déjà été évoqué pour la fenix 6? L’avenir nous le dira!

4. La lecture de la variabilité cardiaque

Si il y a bien une métrique très à la mode en ce moment, c’est la variabilité cardiaque. Elle est utilisée pour mesurer la fatigue, la charge d’entrainement par des algorithmes comme ceux de FirstBeat par exemple.

Mais ces données ne leur sont bientôt plus réservées. En effet, Connect IQ 3 rendra leur accès possible à toutes les applications tierces.

On verra donc pléthore d’applications de mesures directement sur la montre, alors qu’aujourd’hui il est nécessaire de passer par un enregistrement des données, puis à leur export vers une application en ligne pour les exploiter!

5. Accès aux données des radars vélo

Dans le même ordre d’idée, il deviendra possible aux applications Connect IQ d’accéder aux données des radar Varia. Ces radars permettent d’avertir le cycliste de l’approche d’une voiture à l’arrière.

On peut y voir quelques intérêts, comme l’ajout de notions de densité de trafic sur les heat maps par exemple. Cela pourrait permettre à des outils de planification d’itinéraires cyclistes d’optimiser l’utilisation de routes moins fréquentées par les voitures.

6. Une librairie graphique pour des apps Connect IQ plus uniformes

Connect IQ 3 propose également des mises à jour moins importantes mais pour autant intéressantes. L’arrivée des librairies « Menu2 » permettront aux développeurs de gagner un peu de temps dans la conception graphique des applications.

Ces librairies permettront également d’uniformiser un peu l’ergonomie et la prise en main des applications Connect IQ.

7. Des fonctions mathématiques et cryptographiques plus avancées

Et là, on est vraiment au niveau du code. Mais pour y avoir passé quelque heures, il faut dire que Connect IQ proposait jusque là des bibliothèques assez pauvres en matière de fonctions crypto et math.

Alors certes, la montre GPS Garmin n’est pas forcément l’endroit idéal pour miner du Bitcoin, mais quelques librairies supplémentaires relativement standard devraient largement simplifier la vie des développeurs.

8. Quid des montres et compteurs supportés

Depuis le lancement du programme, Garmin a proposé jusqu’alors deux générations de Connect IQ. Les appareils suivants sont restés compatibles uniquement avec la première version de Connect IQ:

Ces montres ne bénéficieront pas de ConnectIQ 2 ou de Connect IQ 3. Ensuite, la seconde génération Connect IQ a été implémentée sur les appareils suivants:

Parmi ces montres, certaines seront mises à jour vers Connect IQ 3, d’autres non. Garmin n’a pas publié de liste officielle à ce sujet pour l’instant. La seule certitude concerne la Forerunner 645 car elle dispose déjà d’un firmware en bêta pour Connect IQ 3. On peut largement penser que la gamme fenix 5 ainsi que la Vivoactive 3 et le Edge 1030 disposeront également de mises à jour vers la version 3 de Connect IQ. Pour les autres modèles, rien n’est moins sûr…

9. Quand est-ce que Connect IQ 3 sera disponible?

Connect IQ 3 est désormais disponible auprès des développeurs en version bêta. Mais toutes les nouveautés ne sont pas encore disponibles.

Les notifications et le support des cartes natives devraient arriver dans le courant du mois de mai avec la deuxième version bêta. Enfin, la version finale et la publication des mises à jour et des nouvelles applications devraient arriver entre les mois de juin et juillet.

10. Et pour la suite ?

Les principaux griefs contre Connect IQ ont déjà été plus ou moins évoqué dans cet article. A commencer par la limitation de 500Mb pour le transfert de musique depuis des plate-formes de streaming.

Ensuite, le fait de ne pas pouvoir intégrer un support de cartographie tiers de la même manière que les cartes natives. En effet, dans un profil d’activité natif, il n’est pas possible de suivre un parcours sur une cartographie tierces. Et étonnamment, rien dans Connect IQ à propos de Garmin Pay.

Mais quelques signes laissent penser avec ces mises à jour que désormais la musique sera partie intégrante des prochaines montres de Garmin. De même, le service de notifications pourrait laisser entendre des montres plus autonomes en terme de connexion à Internet à l’avenir.

La question principale par rapport à cette nouvelle génération d’applications Connect IQ reste de savoir quelles montres et autres appareils pourront en bénéficier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *