10 raisons pour lesquelles la fenix 5 reste la meilleure montre de triathlon

promotion Promotion en cours: C'est les Running Weeks chez i-run.fr! Jusqu'au 22 novembre, profitez de remises jusqu'à -70% sur une large sélection d'articles running! Profitez-en maintenant.

Et grâce au code RWPLUS bénéficiez en plus de 5% sur les chaussures et 10% sur le textile déjà en promo!

Cela fait un an que la fenix 5 était rendue disponible par Garmin. Après avoir été annoncée quelques mois plus tôt au CES 2017. Depuis, la montre s’est rapidement installée comme étant la montre de référence sur le segment des montres de triathlon haut de gamme. Quelques semaines plus tard, la Forerunner 935 était lancée. Il s’agit d’une montre de conception différente mais dont le logiciel et les fonctionnalités sont identiques à celles de la fenix 5.

Et un an après l’arrivée de la fenix 5 sur nos poignets, la montre de Garmin reste  à mon avis ce qui se fait de mieux en terme de montre de triathlon. Alors qu’on pouvait attendre une réponse de Polar, la remplaçante de la V800 n’a toujours pas montré le bout de son nez. Et du côté de chez Suunto, bien que la Spartan continue à évoluer elle reste à bonne distance en terme de fonctions. Enfin, on l’a vu en fin de semaine passée avec le test complet de la montre Amazfit Stratos de Huami, les challengers du marché sont encore loin d’atteindre un niveau fonctionnel identique à celui de la fenix 5.

Voici donc 10 raisons pour lesquelles la fenix 5 est toujours la meilleure montre de triathlon disponible à ce jour sur le marché. En attendant la fenix 6?

1. Des fonctions sportives de haut niveau

La chose est indéniable: la fenix 5 est la montre multisport qui propose le plus large éventail de profils et de fonctions spécifiques pour le suivi sportif. Certes, certaines données sont difficilement exploitables. D’autres ne sont pas utiles au plus grand nombre. Mais la montre les propose. On retrouve aussi bien le suivi en détail des activités de Stand-Up Paddle, de ski et de natation en eau libre en passant par les Running Dynamics.

2. Des fonctions connectées complètes

Garmin a également largement étoffé ses montres de fonctions connectées de plus en plus complètes au fil des dernières années. Notifications, gestion du calendrier, contrôle du lecteur de musique du smartphone ne sont que des exemples.

Et avec l’ajout de l’écran de raccourci, les outils aussi simple que le compte à rebours, la détection du téléphone ou le contrôle de la musique sont accessible via une simple pression de bouton. Pratique!

3. Une ergonomie éprouvée

Par le passé, chez Garmin ainsi que chez d’autres marques, on a eu droit à tout e matière d’ergonomie. Entre des écrans tactiles qui refusaient de répondre, des systèmes lents, des boutons récalcitrants… Bref, des menus que seul l’ingénieur qui les avaient conçu pouvaient comprendre… L’utilisation de certaines montres relevaient de la torture cérébrale.

Mais depuis que Garmin a harmonisé ses interfaces, cela a commencé avec le système de la fenix 3 qui a été largement repris pour la fenix 5, puis pour toutes les nouvelles montres comme la Vivoactive 3 ou la Forerunner 645, on retrouve une vraie uniformité entre les modèles. Et même un utilisateur qui n’a jamais eu de montre Garmin auparavant devrait pouvoir comprendre le fonctionnement de sa montre en quelques heures!

4. Une compatibilité plus grande avec le support Bluetooth

C’était l’un des points particulièrement inattendu lors de la sortie de la fenix 5: le support des capteurs Bluetooth Smart. Les modèles précédents comme la fenix 3 avaient bien une connexion Bluetooth au smartphone. Mais il était impossible d’y coupler le moindre capteur qui n’utilisait pas ANT+.

Garmin a donc fait le choix de l’ouverture en autorisant désormais sur la fenix 5 et sur les modèles qui ont suivi le couplage de capteurs Bluetooth Smart en plus du ANT+. Aussi bien chez Suunto que Polar, on ne supporte que la norme Bluetooth depuis plusieurs années.

5. Des widgets, champs de données et applications tierces grâce à Connect IQ

Peu après la sortie de la Forerunner 920XT, Garmin a lancé la première génération de Connect IQ. Ce système ouvrant la possibilité à tout le monde de développer ses propres logiciels pour les montres de sport de la marque a permis d’étoffer largement les fonctions de base offertes par les montres.

Widgets spécifiques, cadrans de montres, profils sportifs dédiés ou champs de données spécifiques à certaines métriques, on trouve aujourd’hui des milliers d’applications Connect IQ sur le store de Garmin. Même nakan.ch propose son champ de donnée Connect IQ ;-)

6. Un modèle compact grâce à la fenix 5S

L’arrivée d’une déclinaison plus compacte de la fenix 5 a ravi les sportifs qui voulaient les mêmes fonctions dans une breloque plus petite. La fenix 5S a largement trouvé son public. Son format compact a principalement séduit les femmes, qui trouvaient le format de la fenix 3 trop gros.

7. Le support de la carto avec la fenix 5X

Après l’échec de la Garmin Epix, la fenix 5X est la seconde montre de Garmin à proposer l’affichage des fonds de cartes. Et cette deuxième tentative a apparemment été la bonne pour Garmin.

Bien que la fenix 5X représente un budget très conséquents, de nombreux sportifs n’ont pas hésité à délier les cordons de la bourse pour acquérir la montre de triathlon la plus complète jamais conçue!

8. Une autonomie toujours inégalée

Grâce à un écran très peu vorace en énergie et à la possibilité de limiter échantillonnement GPS avec l’UltraTrac, la fenix 5 propose une autonomie record en enregistrement GPS.

De plus, il est possible de recharger la montre durant l’activité sportive sans interrompre l’enregistrement GPS, ce qui plaît aux traileurs ultras.

9. Des innovations certes, mais pas indispensables

Depuis la sortie de la fenix 5, Garmin a agrémenté ses nouvelles montres de nouvelles fonctions. Le paiement sans contact est venu s’ajouter à la Vivoactive 3, alors que la musique a été intégrée à la Forerunner 645. Il est très probable que ces fonctions soient de la partie pour la future fenix 6, mais pour bon nombre de sportifs, elles ne sont pas absolument indispensables dans leur montre de triathlon…

10. De fait, la montre reste chère et le prix baisse peu

En effet, au vu de ce qui précède, on rencontre avec la fenix 5 le même phénomène qu’avec les iPhone. Malgré le temps qui passe, le prix ne varie que très peu. Et parce que Garmin autant qu’Apple ne souhaitent pas « brader » leurs produits. Et si les deux marques peuvent se permettre cette stratégie, c’est parce que les fenix 5 continuent à bien se vendre, tout comme les iPhone, malgré les prix qui restent élevés.

Il faudra donc probablement attendre les Black Friday et autres soldes de fin d’année puis finalement la sortie de la fenix 6 probablement dans un an pour voir les prix de la fenix 5 commencer à baisser.

Alors, parfaite ?

Pour autant, la fenix 5 peut largement être améliorée… Si, globalement, elle est la montre la plus complète, cela ne veut pas dire qu’elle est la meilleure partout, loin de là. La précision de son capteur optique est largement décrié. De même que la qualité GPS de cette montre qui se retrouve battue par la V800 de Polar ou les Spartan de Suunto… Exactement comme son altimètre.

Garmin a donc une belle marge de progression pour concevoir son prochain modèle, dont on a déjà largement spéculé sur les probables fonctions et améliorations!

6 commentaires pour “10 raisons pour lesquelles la fenix 5 reste la meilleure montre de triathlon

  1. Bonjour, très bon article comme toujours. j’aimerai toutefois préciser que pour moi la forerunner 935 est ce que j’ai trouvé de mieux pour le tri. En effet elle a les mêmes caractéristiques que la Fénix 5 dans un boitier plus léger et une très bonne tenue au poignet sans avoir besoin de trop serrer le bracelet. Après un an d’utilisation, aucune marque d’usure ni de coup, le plastique est très résistant (comme les montres Timex triathlon des années90). Il est vrai que le cardio optique
    manque particulièrement de précision, principalement lors d’entrainement fractionné, mais la ceinture tri est très complémentaire pour une montre comme celle-ci : entrainement natation, entrainement l’hiver quand on porte la montre sur un vêtement, dynamique de course à pied…….

    1. Salut!

      Merci pour le retour. Dans l’idée, quand je parle de la fenix 5 ici sur le blog je fais référence aussi à la Forerunner 935. C’est exactement la même montre dans un boitier différent, mais en terme de fonctions, c’est identique. Voire plus même puisque la connectique Wifi est dispo dans toutes les 935 et pas dans toutes les fenix 5. La Forerunner 935 est donc aussi pour moi la meilleure montre de triathlon ;-)

      Sportivement.

  2. Salut, dans le même esprit j’ai acheté la 645 music, qui est encore plus légère et avec un écran aussi grand que la 935 ou la fenix 5 mais dans un boitier plus petit.
    Ses fonctions sont largement suffisantes pour moi et pour le triathlon j’ai installé une appli de triathlon. Pour la précision, c’est parfois moyen dans les environnements boisées, et le seul point négatifs c’est l’altimètre non paramétrable. Pour le reste c’est du tout bon, surtout pour la musique !

  3. Bonjour

    Le Virtual Racer ne fonctionne plus sur ma Fenix 5s, plus d’affichage Avance/Retard (–:–:–)

    Avez vous ce problème ? avez vous une solution de contournement ?

    merci pour votre aide

    ps : Bravo au site ‘nakan.ch’ !

  4. bonjour ,
    je lis vos tests depuis plusieurs mois et je n arrive pas a comprendre pourquoi la fenix 5 est présentée comme le fleuron des montres gps cardiofréquencemètre
    je m explique , d après ce que j ai pu lire , le GPS est loin d etre le plus precis , le cardiofréquencemetre est le meme que sur les autres modeles de garmin et pas tres fiable egalement , l altimetre n est pas non plus des plus precis.
    On a donc une montre haut de gamme , tres jolie ,avec de tres nombreuses fonctionnalitées ,de profil sportifs et une appli , garmin connect qui surpasse la concurrence grace a un nombre élevé de statistique et de données en tout genre
    mais toutes ces statistiques sont réalisées a partir de données qui ne sont pas des plus précises , meme si acceptable , et c est pour moi rédhibitoire surtout a un tel tarif , j ai besoin d avoir des données fiable.
    Je note également que certains concurrent font aussi bien voir mieux a des tarifs bien plus abordable , je m interroge alors sur la facon dont sont fait les comparatifs .
    Garmin semble bénéficier d’un traitement de faveur par rapport a la concurrence , peut etre grace a un lobbying efficace ou la peur de se mettre a dos le leader du marché

    1. Bonjour,

      Quel concurrent fait mieux? Dans quel domaine? Aucune montre GPS ne donne de résultats satisfaisants. Aucun altimètre barométrique ne donne des résultats parfaits. Et aucun capteur cardio optique excepté peut-être celui d’Apple ne rivalise même de loin avec une ceinture…

      Il ne s’agit en aucun cas d’un traitement de faveur, il s’agit d’un compromis. Si je voulais avoir des fonctions légèrement meilleures, je devrais avoir une montre spécifique pour la journée (fonctions connectée), une autre pour la course à pied et encore une autre pour nager… La fenix 5 ou en ce moment la fenix 5 plus font tout cela, à peu de détails près aussi bien que les autres montres du marché, mais elle fait tout ce que je lui demande… Donc oui, c’est à mon avis la meilleure. Pas dans chaque domaine précis, mais dans la globalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.