L’Apple Watch Series 4 testée de fond en comble

promotion Promotion en cours: C'est les Running Weeks chez i-run.fr! Jusqu'au 22 novembre, profitez de remises jusqu'à -70% sur une large sélection d'articles running! Profitez-en maintenant.

Et grâce au code RWPLUS bénéficiez en plus de 5% sur les chaussures et 10% sur le textile déjà en promo!

Comme chaque année au début de l’automne, Apple a annoncé la nouvelle génération de sa montre connectée: l’Apple Watch Series 4. Et comme chaque année, un certain nombre de changements et de nouveautés sont au programme. Cette Apple Watch Series 4 dispose d’un écran plus grand, d’un capteur cardio qui allie mesure électrique et optique et d’un électrocardiogramme. Mais si les générations précédentes de la montre connectée d’Apple étaient excellentes dans de nombreux usages connectés, elle n’était de loin pas des montres de sport idéales. Bien que des applications spécifiques viennent compléter les fonctions sportives prévues par Apple dans l’application Exercices, certaines caractéristiques de la montre limitent ses capacités en utilisation sportive pure. Mais d’autres sont plutôt intéressantes. Voyons cela en détail dans ce test.

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec ma propre Apple Watch Series 4. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 22 octobre 2018.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre à boitier carré en aluminium ou acier, de 40 ou 44mm. Écran tactile.
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOuiUniquement pour la fréquence cardiaque
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Non
Autonomie longue (+ 8h)Non
Enregistrement GPS à la secondeNon
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonNon
Profil multisport libreNon
Prix actuel:Dès 579€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Apple Apple Watch Series 4 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur gearbest.com, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Les différents modèles

L’Apple Watch Series 4 est disponible dans de nombreuses déclinaisons. En termes de format, elle existe avec un boitier de 40 ou 44mm. Le boitier peut-être en aluminium ou en acier. Enfin, côté connectivité elle est disponible avec ou sans le support LTE. Les versions qui peuvent être connectées en 4G (nommées « GPS + Celular ») sont identifiables par un cerclage rouge sur la couronne. Les autres sont simplement nommées « GPS ». Côté colorisation, le boitier est disponible en or, argent ou gris sidéral. Une multitude de bracelets différents viendra terminer la personnalisation de la montre.

Comme pour l’Apple Watch Series 3, une version « Nike Edition » est aussi disponible. Ce modèle offre une application et des watchfaces supplémentaires, ainsi que des bracelets spécifiques.

Notez que toutes les combinaisons ne sont pas forcément disponibles. En effet, les boitiers acier ne sont disponibles qu’en mode LTE.

Le grand déballage

Le packaging est plutôt imposant. Le modèle testé ici est une Apple Watch Series 4 aluminium 44mm gris sidéral avec bracelet « Boucle sport noir »:

Et une fois la première enveloppe ouverte, on retrouve la boite principale ainsi que le bracelet boucle sport dans un autre petit embalage:

Dans la boite principale, le boitier de la montre est emballé dans une petite pochette de velours. Le bracelet est proposé dans un emballage à part:

Une fois le tout complètement déballé et assemblé, on retrouve:

  • L’Apple Watch et le bracelet choisi
  • Un chargeur USB mural
  • Un câble USB de recharge par induction
  • La documentation et les informations de garantie

Autonomie, charge, batterie et mémoire

L’Apple Watch Series 4 est équipée d’une batterie lithium inamovible. Bien que iFixit ait démontré la possibilité de changer cette batterie, cette opération reste complexe et délicate, réservée aux experts. Tout comme sur les modèles précédents, la charge s’effectue par induction avec le même chargeur que celui des générations précédentes. On utilisera le chargeur USB mural fourni, un port USB d’ordinateur ou n’importe quel chargeur USB.

L’autonomie varie énormément de l’utilisation qui est faite de la montre. Le principal facteur ayant une influence sur l’autonomie est l’utilisation de l’écran, mais d’autres facteurs (température, applications installées, écoute de musique, connexions Bluetooth, suivi GPS) ont également un impact sur l’autonomie. Pour les versions LTE, la connexion mobile peut également avoir une incidence importante.

Dans mon utilisation, je constate qu’après une journée et une nuit d’utilisation, une charge est nécessaire sans quoi la montre ne passe pas une seconde journée. J’ai donc préféré mettre l’Apple Watch Series 4 en charge chaque nuit pour être sûr d’avoir une montre chargée pour la journée.

Si il existait une différence entre les modèles LTE et non LTE sur l’Apple Watch Series 3 en terme de stockage interne, ce n’est désormais plus le cas, et toutes les Apple Watch Series 4 sont munies de 12 Go. L’espace utile après l’installation se situe autour des 10Go.

Utilisation, prise en main et ergonomie

Est-il nécessaire de préciser que la montre d’Apple nécessite l’utilisation d’un iPhone 6 ou plus récent pour fonctionner. Pour exploiter la version LTE, il faudra au préalable s’assurer que l’opérateur la supporte. il n’est possible d’utiliser les fonctions LTE de l’Apple Watch Series 4 que si elle est connectée via le même opérateur que l’iPhone auquel elle est couplée.

Il n’y a quasiment aucun changement par rapport à la génération précédente en terme d’utilisation et de contrôle de la montre. Les seules différences sont l’apparition d’un retour haptique sur la couronne et un affichage plus large. Pour le reste, les contrôles sont toujours les mêmes à savoir:

  • Une grande partie des contrôles sont effectués depuis l’écran tactile.
  • L’écran tactile utilise aussi 3D Touch, ce qui signifie qu’une pression plus forte sur l’écran permet d’effectuer une action différenciée
  • Le défilement, le zoom ou le déplacement possible via l’écran tactile l’est souvent également en tournant la couronne
  • Depuis l’écran de veille, une pression sur la couronne fait apparaitre le menu d’applications.
  • Depuis n’importe quel autre écran, une pression sur la couronne permet de revenir à ce menu. Une seconde pression revient à l’écran de veille.
  • Une double pression sur la couronne revient à la dernière application ouverte
  • Une pression prolongée sur la couronne active Siri
  • Le bouton latéral permet d’accéder aux applications utilisées récemment
  • Une pression prolongée sur le bouton latéral ouvre la possibilité de lancer le mode SOS, d’éteindre la montre ou d’afficher la fiche médicale
  • Une double pression sur le bouton latéral ouvre le menu d’Apple Pay.
  • Glisser le doigt du haut de l’écran vers le bas affiche le volet de notifications
  • Glisser du bas de l’écran vers le haut ouvre le volet de configuration rapide.

Premier démarrage et couplage avec l’iPhone

Lors du premier démarrage de l’Apple Watch, elle affiche un nuage qu’il faut scanner avec l’application Watch qui est installée par défaut sur iOS. Dès lors l’application accompagne tout au long de la configuration! L’application guide étape par étape le configuration de la montre. On passe par la configuration des applications à installer, la configuration du profil utilisateur ainsi que des préférences pour le suivi de fréquence cardiaque.

L’application Watch

C’est au travers de l’application Watch sur l’iPhone que l’on configure une grande partie de la montre. On y choisit les applications à installer sur la montre, on choisit également les morceaux de musique de l’iPhone que l’on souhaite synchroniser également pour les stocker dans la mémoire de la montre.
C’est également au travers de l’application Watch que l’on configure une grande partie des applications installées sur l’Apple Watch Series 4.

Utilisation connectée et utilisation autonome

Tout comme les deux générations précédentes, l’Apple Watch Series 4 est équipée d’un récepteur GPS qui lui est propre, et la plupart des applications sportives fonctionnent aussi en mode autonome. Il est donc possible d’utiliser la localisation et la plupart des app sport sans avoir recours à un iPhone. De plus, les versions LTE garderont une connectivité complète pour les notifications par exemple, même si l’iPhone est resté à la maison. Mais que l’on ait choisi le modèle avec ou sans LTE, les fonctions purement sportives ne sont pas différentes. Il se peut toutefois que certaines applications nécessitent la présence du téléphone à proximité pour fonctionner, et ce même avec les montres LTE. Lorsque c’est le cas, je le signale clairement.

Fonctions sportives natives via l’application Exercices

L’app Exercices est l’application pour l’Apple Watch Series 4 fournie par Apple sur toutes les déclinaisons. La plupart des configurations de cette applications s’effectuent au travers de l’iPhone dans l’app Watch. Toutefois, les options restent plutôt limitées quand on en arrive à les comparer aux possibilités offertes par des montres plus orientées sport.

On trouve dans l’application Exercices des profils sportifs pour la course à pied, la course à pied sur tapis (mesure de la vitesse et de la distance au poignet), le cyclisme, la natation en eau libre, la natation en piscine, la marche et la marche sur tapis, le vélo d’intérieur, le vélo elliptique, le rameur, le stepper, le fractionné (qu’il faut plutôt voir comme du circuit training), le yoga, la randonnée et un profil générique nommé « autre ».

Dans ce test, je me concentre sur les profils sportifs de course (en extérieur et sur tapis), la natation et le cyclisme. Les autres profils fonctionnent cependant sur le même principe.

Les options des profils sportifs

En ouvrant l’application Exercices sur l’Apple Watch, on trouve la liste des profils sportifs disponibles. Par défaut, le programme est « Libre ». Pour définir un objectif, on peut taper sur les trios petits points situés sur la droite. On obtient alors les options suivantes:

  • Libre: aucun objectif spécifique. C’est l’option par défaut.
  • Calories: courir jusqu’à ce que le nombre de calories visées est atteint
  • Distance: courir une distance définie
  • Durée: courir une durée définie.
  • Enfin, dans la partie inférieure, il est possible de définir une alerte de rythme. On peut définir une alerte de rythme sur l’ensemble de l’activité ou l’allure moyenne sur le dernier kilomètre « glissant ».

Qu’un objectif ait été défini ou non, l’enregistrement se déroule de la même manière. Il est possible de configurer l’écran affiché durant la course via l’app Watch sur l’iPhone. On peut choisir d’afficher une seule donnée ou 5. On peut choisir parmi les données suivantes:

  • Durée
  • Rythme cardiaque
  • Rythme glissant sur le dernier kilomètre
  • Rythme moyen
  • Distance
  • Rythme actuel
  • Calories en activité
  • Calories totales
  • Cadence actuelle
  • Cadence moyenne
  • Dénivelé

Également dans l’application, on peut configurer pour chaque activité:

  • La pause automatique lorsque l’on s’arrête
  • Le rappel d’activité. Cette option active le fait que si la montre détecte une activité de course à pied sans qu’un enregistrement n’ai démarré, la montre lancera un rappel pour l’enregistrement.
  • Il est également possible de configurer un rappel identique pour la fin de l’enregistrement de l’activité.
  • Compatibilité avec les équipements sportifs: cela permet d’utiliser les données de l’Apple Watch sur d’autres équipements de sport (tapis de course par exemple).

La course à pied

On démarre l’enregistrement de l’activité simplement en tapant sur l’icône. Un compte à rebours de 3 secondes s’affiche puis l’enregistrement démarre. Ensuite, la seule et unique page de données s’affiche:

En glissant le doigt sur l’écran vers la gauche, on trouve le « menu » d’activité:

Les options « Fin » et « Pause » parlent d’elle-mêmes. L’option « Verrouiller » désactive l’écran tactile, particulièrement utile sous la pluie. Enfin, l’option « Nouveau » permet de passer à la volée à un autre profil sportif!

Des tours automatiques sont configurés tous les kilomètres avec un avertissement sur la durée du dernier kilomètre, toutefois ces tours ne sont pas enregistrés dans le fichier d’entrainement et ce réglage ne peut pas être changé. Il est possible de marquer un tour manuel en tapant deux fois sur l’écran. Celui-ci sera enregistré dans le fichier d’entrainement!

Voici un entrainement de course à pied une fois enregistré dans l’application Activité:

La course à pied sur tapis

Ce mode permet d’utiliser l’Apple Watch Series 4 sur tapis ou plus généralement sans GPS pour la course à pied. La montre mesurera alors la distance et l’allure en se basant sur les données de l’accéléromètre interne de la montre.

Afin que les données soient plus précises, il est fortement recommandé d’utiliser au préalable la montre plusieurs fois en extérieur et avec le GPS pour des activités de course à pied. Ainsi, l’Apple Watch pourra « apprendre » la foulée et donc la distance de chaque pas aux différentes allures de son propriétaire.

J’ai testé ce mode sur une piste d’athlétisme, après avoir couru durant trois semaines en mode GPS régulièrement. Voici les résultats obtenus:

  • Course « libre », mesurée par le GPS de la Polar Vantage V à 2.30km, mesurée à 2.26km par l’Apple Watch Series 4 en mode course à pied sur tapis (erreur < 3%)
  • 5 tours de la piste de 400m (2000m) mesurée à 1.90km par l’Apple Watch Series 4 en mode course sur tapis (erreur = 5%)

Voici le résumé d’une activité de course à pied sur tapis dans l’application activité:

Le cyclisme

L’application Exercices sur l’Apple Watch propose aussi un profil pour le cyclisme. Il fonctionne dans les grandes lignes comme celui de course à pied, sauf que les tours automatiques sont ici affichés tous les 5km.

L’Apple Watch Series 4 ne permet pas plus que les générations précédentes d’utiliser des capteurs spécifiques à l’activité cycliste comme les capteurs de puissance. L’utilisation à vélo reste donc plutôt basique bien que les données essentielles soient effectivement disponibles.

Voici une activité de cyclisme enregistrée dans l’application Activité:

La natation en piscine

L’application Exercices dispose également d’un profil de natation en piscine. Dans ce profil sportif, le GPS n’est pas utilisé. C’est l’accéléromètre de l’Apple Watch Series 4 qui sera utilisé pour compter le nombre de longueurs afin de déterminer la distance parcourue.

Lorsque l’on démarre un enregistrement de natation, l’Apple Watch va donc commencer par demander la longueur de la piscine:

Il est possible de configurer une taille de bassin allant de 1m à … beaucoup. Je me suis arrêté à 2’000m. Mais évidemment, pour des données cohérentes, il est préférable d’utiliser des piscines « standard » dont la taille va de 13 à 100m.

Lorsque l’enregistrement de l’activité en piscine démarre, l’écran se verrouille et son contrôle tactile n’est donc plus possible. Il reste possible d’activer l’écran en basculant la montre comme si on souhaite lire l’heure ou en utilisant la couronne. Le capteur cardio optique est actif lorsque la montre est dans l’eau.

Voici un exemple de données à afficher sur la montre durant une séance de natation:

Notez l’indication « 1103m » assez étrange pour une activité réalisée dans un bassin de 25m! L’Apple Watch corrige ces données par la suite!

Voici un exemple de session de natation effectuée avec l’application Exercices une fois téléchargée sur l’iPhone:

La natation en eau libre

L’Apple Watch Series 4 dispose aussi d’un profil pour la natation en eau libre. Au vu de la période de l’année qu’Apple choisit pour lancer ses nouvelles montres connectées, il m’est difficile de trouver un spot à proximité de chez moi pour tester de mode de natation. Il faudra donc patienter quelques mois avant de constater les performances en eau libre de la montre. Un test de plusieurs montres en eau libre est déjà planifié pour le début de l’année 2019! L’article sera évidemment mis à jour avec les performances GPS et cardio également lors de ce test.

Exporter ses données

C’est l’un des plus gros problème de l’écosystème Apple en général, et pour la pratique sportive avec l’Apple Watch et son application Exercices en particulier: la difficulté d’exporter ses données avec les fonctions natives de l’application Exercices et Activité d’Apple.

En effet, l’analyse des sessions mais surtout l’analyse sur le long terme des données dans l’environnement Apple sont loin d’égaler les possibilités d’autres plates-formes comme Strava ou TrainingPeaks pour ne citer qu’elles. Et avec les fonctions de base, il est impossible d’envoyer ses données vers ces services.

Alors pour le faire, il faut passer par des services tiers. Et pour le faire, mon application privilégiée est « Health Fit ». Elle s’installe sur l’iPhone et permet de configurer l’export automatique au format FIT des données d’entrainement de l’Apple Watch vers les services suivants:

  • 2PEAK
  • CyclingAnalytics
  • Dropbox
  • Final Surge
  • iCloud
  • Komoot
  • Mail
  • Ride with GPS
  • Runalyze
  • Selfloops
  • Smashrun
  • SportTracks
  • Strava
  • Today’s Plan
  • Training Peaks
  • Under Armour
  • Xhale

Une fois l’un ou plusieurs des comptes ci-dessus configurés, l’application y enverra automatiquement les données d’entrainement effectuées avec l’Apple Watch dès qu’elles auront été synchronisées avec la montre. De plus, il est possible d’envoyer individuellement les sessions sportives par le partage standard de l’iPhone, comme AirDrop. Enfin, l’application permet aussi d’importer des fichiers fit, tcx ou gpx externes dans les applications Apple.

L’application Health Fit est payante, elle coûte 3,49€ ou 3 CHF.

L’application Strava

Les utilisateurs de la plate-forme Strava pourront souhaiter utiliser directement l’application dédiée à l’Apple Watch pour enregistrer leurs sessions. Je l’avais largement utilisée lors de mon test de l’Apple Watch Series 3 car c’était alors bien plus facile d’en extraire les données pour les analyser ensuite. Avec les possibilités offertes par Health Fit (voir ci-dessus), l’application Strava présente en effet un peu moins d’intérêt.

Car si l’application propose bien sur la montre les fonctions essentielles comme l’enregistrement autonome, l’utilisation de capteurs cardiaques externes et des informations de base sur la montre, et ce dans les profils sportifs suivants, on regrette tout de même que certaines foncions ne soient pas de la partie.

En effet, pour les utilisateurs de compte Summit de Strava en particulier, les limitations de l’application pour l’Apple Watch peut rapidement devenir très frustrante. Absence totale de personnalisation des données affichées, pas de Live Segments non plus. Et que dire de l’absence totale de fonctions de navigation?

C’est plutôt dommage quand on sait ce qu’il est possible de faire sur une montre ou un compteur Garmin par exemple. Entre les Live Segments et l’application IQ Strava Routes, on se dit que Strava pourrait tout de même faire un effort sur son application pour l’Apple Watch…

D’autres applications

MySwimPro

MySwimPro est probablement l’application de natation la plus complète pour l’Apple Watch. En plus de propose un suivi complet d’une session de natation, aussi bien en piscine qu’en eau libre. L’application permet aussi de s’inscrire à des plans d’entrainements spécifiques, encore une fois aussi bien pour des entrainements en piscine qu’en eau libre.

MySwimPro peut être couplé à Strava pour y envoyer automatiquement les entrainements de natation.

Stryd

Le fonctionnement du capteur Stryd a déjà été largement abordé sur le blog. Associé à l’Apple Watch, il en fait une montre plus précise dans la mesure de l’allure et la distance qu’avec le GPS, mais aussi un outil de mesure de la puissance en course à pied.

Le capteur Stryd n’est utilisable sur l’Apple Watch qu’au travers de l’application Stryd. Cette application est utilisable en mode autonome mais elle devra au préalable avoir été activée depuis l’application Stryd sur l’iPhone.

Détection d’accidents

C’est une fonction qui est apparue sur cette Series 4: la possibilité de configurer un avertissement automatique à un ou des contacts lorsque la montre détecte un accident. Par défaut, la fonction est accessible depuis le bouton latéral de la montre, il est alors possible de lancer l’appel d’urgence:

Désormais on peut configurer la montre pour lancer l’avertissement automatique lorsqu’elle détecte une chute, un peu sur le même modèle que certains compteurs Edge de Garmin. Il suffira alors de configurer des contacts d’urgence dans l’application pour qu’ils reçoivent les messages.

Le modèle Cellular ou LTE pourra lancer le SOS via sa propre connexion au réseau mobile. La version GPS uniquement devra utiliser l’iPhone pour effectuer l’appel d’urgence, qui devra donc être emmené pour bénéficier de cette fonction!

Utiliser des capteurs externes

Comme pour la génération précédente, l’Apple Watch Series 4 ne prend en charge que les capteurs externe de fréquence cardiaque. Pour qu’ils soient compatibles, il doivent supporter la norme Bluetooth. J’ai couplé les Polar H7 et H10 ainsi que le Wahoo TICKR X à la montre.

Il n’est pas possible (en tout cas pour l’instant) de coupler des capteurs d’autres type comme cadence ou vitesse cycliste. Par contre, certains capteurs tiers peuvent être supportés via une application dédiée. C’est le cas du capteur Stryd par exemple, dont l’utilisation avec l’Apple Watch est abordée plus haut dans ce test.

Fonctions de suivi d’activité

L’Apple Watch est également une montre qui va effectuer le suivi de l’activité au quotidien. En premier lieu, elle va décompter le nombre de pas au fil de la journée, ainsi que le nombre de calories. On retrouve ces données directement sur la montre dans l’application activité:

Les trois cercles indiquent les valeurs suivantes:

  • Cercle extérieur rouge: Bouger. C’est le décompte du nombre de calories cumulé par le nombre de pas effectués au quotidien et les activités sportives enregistrées avec la montre.
  • Cercle vert: M’entraîner. C’est le nombre de minutes d’entrainement ou d’activité sportive effectuées dans la journée, par défaut configuré sur 30 minutes.
  • Cercle bleu intérieur: Me lever. L’objectif ici est de limiter les longues durées assis sans se lever. Afin d’atteindre l’objectif quotidien, il faudra donc se lever en moyenne une fois par heure.

Les données d’activité sont synchronisées régulièrement avec l’application « Activité » sur l’iPhone. Là, il est possible de consulter plus en détail les données de la journée:

Suivi de la fréquence cardiaque en continu

L’Apple Watch Series 4 suit également la fréquence cardiaque en continu grâce à son capteur optique. Sur la montre, il est possible de lancer une lecture simple de la fréquence cardiaque via l’application ou même la complication sur l’écran de l’heure:

Il est possible également de fixer des limites d’avertissement de fréquence cardiaque au repos. La montre avertira ainsi son propriétaire si le rythme cardiaque passe en-dessous ou en dessus des limites fixées. Ces alertes ne sont pas actives lorsque la montre détecte une activité physique.

Les tendances de fréquence cardiaque en continu peuvent être consultées dans l’application « Santé » sur l’iPhone. On y trouve ainsi un récapitulatif par jour des données suivantes:

Suivi du sommeil

Si elle est portée durant la nuit, l’Apple Watch va également mesurer le sommeil. On retrouve également les données dans l’application « Santé ». Dans ce domaine, Apple ne va largement pas aussi loin que d’autres en ce qui concerne le détail des données. On retrouve principalement les heures de coucher et de lever, ainsi qu’un code couleur différent selon qu’il aura été détecté ou non une phase de sommeil.

Fonctions connectées

Du côté des fonctions connectées, est-il utile de mentionner que l’Apple Watch et l’une des montres les plus complètes du marché. Bien sûr, l’Apple Watch va afficher les notifications du téléphone, avec une parfaite intégration avec l’iPhone. La montre va également permettre de contrôler le lecteur de musique du smartphone ou lire de la musique synchronisée avec elle de manière autonome. A cette fin, elle dispose de 12Go quel que soit le modèle.

La montre intègre également Siri, l’assistant d’Apple. Il est ainsi possible de contrôler une grande partie des fonctions de la montre ou de lancer diverses actions sur les éléments connectés dans l’écosystème Apple.

L’Apple Watch Series 4 sur le grill

Précision GPS

Apple a conçu sa propre puce intégrée qui gère toutes les fonctions de l’Apple Watch, du Bluetooth au Wifi en passant par le processeur et la localisation GPS. Ce système exploite les données de localisation GPS, Glonass et Galileo. Au travers de quelques comparaisons de traces, voyons si la précision est bonne!

Comparatif 1: Sortie à vélo de route

Sur une sortie vélo de route, le GPS ne présente normalement pas de grands écarts, la réception est censée être bonne que la montre soit portée au poignet ou sur le guidon. Mais l’Apple Watch sur cette sortie montre à plusieurs endroits des inexactitudes importantes:

Le tracé complet est disponible ici.

Comparatif 2: Sortie à VTT

Si une sortie sur route ne devrait pas représenter trop de problèmes pour le GPS, une sortie VTT en forêt est un peu plus un challenge. Et là, l’Apple Watch Series 4 perd carrément pied. Sur de grandes portions elle est largement à côté…

Voir la trace complète.

Précision du capteur cardio optique

Encore une fois, le capteur cardio est un développement interne. Le design a été entièrement revu par rapport à la génération précédente. Le nouveau capteur utilise une seule LED verte centrale ainsi que deux électrodes sous le dos céramique de la montre. Apple a de grandes ambitions avec sa Series 4 en terme de mesure de santé, et de fait, cherche à faire certifier la précision de l’électrocardiogramme intégré à un niveau médical. Si pour l’instant la mesure ECG n’est pas disponible, voyons la précision de ce nouveau capteur cardio optique!

Comparatif 1: Sortie à vélo de route

Inutile de faire durer le suspens: le cardio optique de l’Apple Watch Series 4 est à mon avis le meilleur cardio optique sur le marché. Il offre des performances surréalistes par rapport aux autres capteurs, même celui que Polar a créé pour ses Vantage. Jugez plutôt, l’une des activités les plus compliquées pour un capteur cardio optique est le vélo. Sur cette sortie sur route, on peine à distinguer la courbe bleue de l’Apple Watch Series 4 tout simplement car elle se cache derrière celle du Edge 520 Plus qui établissait la référence avec une ceinture ce jour là, presque parfaitement:

Le comparatif complet ici.

Comparatif 2: Sortie à VTT

Si il y a une activité qui est pire pour un cardio optique que le vélo de route, c’est bien le VTT. Alors, est-ce que l’Apple Watch Series 4 s’en sort bien dans cette discipline? Oui, clairement! Sur ce comparatif, la performance de la Vantage V est déjà hors du commun, et elle serait devenue une référence absolue si l’Apple Watch ne l’avait pas surclassée aussi tôt:

Voir le comparatif complet ici.

Comparatif 3: Séries en course à pied

Voilà encore un domaine dans lequel les cardio optique ne sont généralement pas performants: les intensités rapides en course à pied. Ici, on retrouve l’Apple Watch Series 4 et la Garmin Instinct avec leur cardio optique et le Edge 130 avec une ceinture en référence. On le voit clairement, alors que la Garmin Instinct se perd complètement dans la seconde série, l’Apple Watch reste très très proche de la courbe de référence:

On distingue une légère latence, commune à tous les capteurs optique, lorsqu’on zoome sur la première série de répétitions:

Retrouvez le détail de ce comparatif ici.

Comparatif 4: Séance de natation en piscine

Et dans l’eau? La plupart des montres désactivent leur cardio optique dans l’eau, c’est le cas des Garmin notamment. Mais Apple a décidé de continuer la mesure dans le milieu aquatique, tout comme Polar avec la Vantage V. Alors est-ce que la précision est aussi bonne en natation? Voici la réponse:

Le comparatif complet ici.

Précision de l’altimètre

L’Apple Watch Series 4 est équipée d’un altimètre barométrique qui devrait lui conférer une bonne précision dans la mesure de l’altitude, tout du moins dans la mesure relative, car il n’est pas possible de calibrer de manière globale l’altimètre de l’Apple Watch Series 4. Voyons au travers que quelques comparatifs ce que ce capteur a mesuré.

Comparatif 1: sortie à vélo de route

On relève deux choses avec un altimètre: la précision absolue, qui mesure aussi bien l’altitude exacte que les variations d’altitudes, et la précision relative, qui mesure avec précision les variations d’altitude mais dont les données absolues ne sont pas exactes. Sur cette sortie, l’Apple Watch Series 4 a mesuré avec une bonne précision l’altitude absolue et a suivi comme les autres montres l’altitude relative:

Le comparatif complet ici.

Comparatif 2: sortie à VTT

Si les courbes de la sortie à vélo de route étaient toutes très proches, l’Apple Watch Series 4 a réagit très bizarrement sur ce comparatif là. En effet, sur certaines portions, elle a donné des résultats complètement aberrants. Comme ces sections correspondent aussi à des portions ou le GPS était largement à côté, il n’est pas impensable qu’Apple applique automatiquement un correctif topographique aux courbes réellement mesurées dans l’application Activité…

Le comparatif complet.

Comparatif 3: Répétitions à pied

Ici, l’Apple Watch a bien mesuré les petites variations lors des répétitions à pied. On remarque que l’altitude absolue n’est pas parfaite:

Le comparatif complet ici

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec l’Apple Watch Series 4:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.ch
Trekz AirAftershokzN/A157.69 €N/AN/A
AirpodsAppleN/A152.00 €N/AN/A
Endurance DiveJBLN/A99.99 €N/A119.00 101.15 CHF*
Reflect Contour 2JBLN/A99.99 €N/A119.00 101.15 CHF*
Beoplay E8B&ON/A285.00 €N/AN/A
StrydStrydN/A228.69 €N/AN/A
TICKR XWahooN/A75.99 €N/AN/A
Ceinture cardio textile H10PolarLien70.95 €N/AN/A

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

L’évolution de l’Apple Watch dans le domaine de l’entrainement sportif va dans la bonne direction. Et si certains aspects en font une montre très intéressante dans plusieurs domaines, que ce soit pour la précision de son cardio optique presque parfaite ou la possibilité d’avoir avec soi une montre connectée en permanence au réseau mobile sans avoir à emmener son téléphone, elle montre de réels freins à son adoption par les sportifs plus exigeants.

La précision GPS est largement en retrait par rapport aux mesures effectuées avec la Series 3, de même que l’altimètre prend parfois des libertés assez importantes. Enfin, l’autonomie de la montre d’à peine 2 jours avec un écran qui ne s’active qu’à la demande limite encore un peu son intérêt.

L’application « exercices » fait très bien ce qu’elle est prévue pour faire, mais ses possibilités sont trop limitées pour un utilisateur qui souhaite s’entrainer plus sérieusement. Une seule page de données, un choix de champs plus que limité. Pas non plus de planification d’entrainement fractionné. Et il y a aussi l’impossibilité de coupler d’autres capteurs qu’une ceinture cardiaque.

Certains argueront qu’en installant des applications tierces ici et là, on pourra combler certains de ces manques, mais au prix d’une perte d’unité et d’un mélange de plates-formes qui ne sont pas forcément dans l’esprit de ce que cherchent la plupart des gens…

J’ai aimé ou pas aimé

Sur l’Apple Watch Series 4, j’ai aimé:

  • Le capteur cardio optique le plus précis jamais vu intégré à une montre.
  • Une montre connectée complète et parfaitement intégrée dans l’écosystème d’Apple

J’ai moins aimé:

  • Une autonomie trop limite
  • Des fonctions sportives qui pourraient largement être revue à la hausse pour une montre à ce prix
  • Des performances en baisse pour le GPS ou l’altimètre.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

51 commentaires pour “L’Apple Watch Series 4 testée de fond en comble

  1. Ce test est très complet, comme toujours, merci.
    Pour une utilisation basique : mesurer son activité pour bouger plus, suivre son rythme cardiaque, vaut-elle son prix ?
    Existe-t’il un autre bracelet connecté, aussi précis et convivial pour moins cher ?
    Les cercles d’activite peuvent-ils aider à bouger plus pour perdre du poids ?

    1. Elle ne vaut clairement pas son prix pour uniquement utiliser les fonctions d’activity tracking et de mesures sportives. Pour cela, une Vivoactive 3 ou une M430 fera très bien le job. C’est pour les fonctions connectées / musique / LTE / autres apps qu’elle justifie son prix. Et pour son cardio optique hors normes!

      Sportivement.

  2. Bonjour & Merci pour ce test.
    Sur certains forums, des utilisateurs parlent d’une expérience GPS mauvaise jusqu’à ce qu’ils aient fait un calibrage avec leur iPhone. Es-tu au courant de cette solution? Cela pourrait justifier des résultats GPS mitigés.
    Sportivement,
    Julien

    1. Salut,

      Je n’ai pas utilisé ce processus. Car on retrouve ce commentaire la plupart du temps:

      This calibration process is not necessary for you to use the Workout or Activity apps; you can use those apps just fine without calibration. This process is recommended if you want the most accurate calorie, distance, Move, and Exercise estimations, especially if you are exercising indoors without the aid of GPS tracking. It’s also useful if you plan to use the Watch away from the iPhone for activity tracking. Have you calibrated your Watch? Was there a noticeable difference in your exercise estimations? Let us know in the comments.

      En gros, ça améliore la détection de mouvements sur tapis, mais cela n’est pas censé apporter d’amélioration de la précision de la trace lorsque le mode GPS est utilisé. Cela me semblerait d’ailleurs assez bizarre…

      Sportivement.

  3. J’utilise beaucoup Apple qui me satisfait la plupart du temps. Je mets un gros bémol à l’AW pour sa fragilité. J’en ai cassé une avec un choc peu important à la piscine. Pas glop du tout. Ma forerunner est plus rustique mais plus solide.

    1. C’est vrai que le design et la conception de la montre, avec son écran arrondi qui descend le long des flancs, la rend particulièrement vulnérable à un mauvais coup sur le côté. Elle n’est pas conçue avec les mêmes contraintes que la fenix 5, c’est certain!

  4. Bonjour Greg, tout d’abord un énorme MERCI pour tous les tests que tu réalises. Ca nous aide vraiment dans ce milieu ou il est difficile de trouver le produit adéquat. Perso, je recherche une montre avec les priorités suivantes :
    – montre connectée (l’Apple Watch est ma préférence
    – cardio & GPS pour sport & loisir à un petit niveau (course à pied, vélo, golf, …) donc la plutôt Garmin ==> j’ai 50 ans et je veux reprendre le sport
    – port de la montre au quotidien et pas uniquement pour le sport
    – suivi santé & activité
    Quel produit me conseillerais-tu ?
    As-tu prévu de rajouter des vidéos pour l’AW ?
    Merci beaucoup

    1. Hello,

      Il y a plusieurs montres qui pourraient correspondre, dont l’Apple Watch. Dans l’absolu, je mettrai la Vivoactive 3 de Garmin, la Forerunner 645 (un peu plus sérieuse côté sportif et mêmes fonctions connectées). Actuellement, pour de réelles fonctions pour le golf, il n’y a un peu que Garmin. Tomtom a laissé tomber le marché il y a deux ans donc on oublie de ce côté.

      Pour les vidéos, je n’ai pas le temps ces prochains jours et je n’ai pas trop d’idée précise sur les sujets qui pourraient être abordés concernant l’Apple Watch, mais si vous avez des idées ou des suggestions, elles sont bienvenues!

      Sportivement.

  5. Un point que tu n’a pas abordé.
    Il est clair que l’AppleCare est indispensable.
    L’applewatch 3 alu coûte 329€ (42 mm) + 65€ (AppleCare) soit 394€.
    L’applewatch 4 alu coûte 459€ (44 mm) + 99€ (AppleCare) soit 558€.
    La différence est de 164€.
    Selon toi, cette différence est-elle justifiée.
    Pour quel profil ou usage faut-il privilégier la série 3 à la série 4 et inversement ?
    Merci.

    1. Clair? Pourquoi? Je ne prends par l’Apple Care pour l’Apple Watch.

      Le choix de la génération, c’est comme choisir entre la fenix 3 et la fenix 5 Plus. Tout dépend de l’attente et du besoin.

      Sportivement.

  6. Bonjour,
    super retour d’expérience avec cette SmartWatch.
    Comparativement avec l’Apple Watch Series 3 a part le Cardio il y a régression assez violant. Ce pourrai t-il , pas de chance, tombé un moment ou elle a bugée…
    Effectivement récupérer le tracé avec l’appli Apple est compliqué, il y a aussi RunGap qui rajoute Garmin Connect dans sont panel. Oublier l’appli Strava, ne récupère pas la cadence des pas pendant nos running.
    La possédant, j’en suis ravie surtout coté Cardio car la 3 mon poignet ne l’aimait pas du tout( j’avais des arrêts cardiaque fréquent). mes tracé GPS sont correct ainsi que les distances. je ne suis pas dans la chirurgie. mais ça ma pas fait comme sur ces tracés…
    Par contre les relevés Altitude, la, c’est un chacun fait ce qu’il veut. quand Exercice me dit que j’ai un D+ 190, Strava me dit que j’ai fait 90 (fait une extrapolation donnée GPS) et Garmin Connect 120 … quand ont fait un extract GPX. le tracé de l’altitude est altéré (GPX de Strava :((). frustrant et surtout quand ta bien transpiré plein fois sur des côtes de la mort.

    je pense qu’elle évolue bien, les autres marques ne doivent pas la sous estimer. elle a du potentiel coté sport mais pas coté haut niveau (pas encore).

  7. Bonjour et merci pour ces tests toujours complets, qui aident beaucoup.

    Je suis sportif de loisir, régulier.

    J’utilise l’AW 4 depuis sa sortie, en mm temps que ma Vivoactive 2 HR (que j’ai depuis 2,5ans et que je connais donc bien!).

    Le bilan rapide :
    LES PLUS
    – un cardio au top
    – un GPS très précis (jamais de bug, étonnant pour toi)
    – un altimètre également surprenant de précision (je suis allé de 250 à 2900m sur des altitudes vérifiées)
    – intégration iphone et fonctions smartwatch +++
    – écran et finition magnifiques
    – autonomie de 2,5 jours en usage normal (1h de sport = 13% de batterie en moins)
    – jumelage casque Bluetooth (Samsung!) en 2s !

    LES MOINS
    – fragile, se raye trop facilement
    – logiciels clairement insuffisants pour analyser les données (merci HEALTHFIT et GARMIN CONNECT…)
    – tours manuels bof bof en frac’ avec le double-tap: imprécis
    – pas destinée aux sportifs très exigeants (dommage: je suis sûr que ce n’est que logiciel, l’AW a tous les capteurs et la puissance pour proposer les mêmes données d’exercice que des Fenix 5 et autres)
    – autonomie maxi 8h sur activité

    Merci encore pour ton super travail

    1. Bonjour.
      Cette comparaison est intéressante.
      Est-elle rayée ou c’est juste une impression de fragilité ?
      Comme je l’ai expliqué précédemment, en plus de limiter mes aliments, je souhaite bouger plus et refaire du sport pour perdre du poids.
      Je cherche une montre ou un bracelet connecté pour suivre et quantifier mon activité et suivre mon rythme cardiaque.
      De ton expérience avec ces deux montres, laquelle me conseilles-tu ?
      Merci.

      1. Bonjour Chris,
        l’AW présente facilement des micro rayures sur l’écran en cas de petit choc. On ne les voit qu’au soleil. Il est vrai que je la porte même pour bricoler. L’aluminium est solide et ne marque pas par contre.

        Alors voilà :
        très honnêtement, la Vivoactive 2 de Garmin est une très bonne montre, dont le prix vient de baisser grâce à la sortie de la 3 ! (169€ en France)

        Elle est jolie et sa forme atypique la fait confondre avec une AW de loin.
        Elle est robuste (je la portais tous les jours) et ne s’abîme pas facilement. Elle est légère, se fait oublier.

        Son cardio est finalement très précis comparé aux références (c’est le même que Fenix 5). Plus que je ne le ressentais.
        Qqes latences et dérapages, exactement comme ci-dessus avec la Garmin Instinct. Ça m’irritait un peu car je ne suis pas très exigeant en quantité de données, mais je souhaite que celles que je collecte soient de qualité, surtout le cardio. L’AW est parfaite sur ce capteur, qui de plus fonctionne sous l’eau.
        Autre limite irritante, le GPS de la Garmin ne fonctionne pas en eau libre. Elle est clairement limitée à la piscine et sans le cardio. Par contre le reste des données est bien (Nakan-Greg a fait un super test! Comme d’habitude!).

        Les fontions connectées sont bien là mais un peu limitées. On peut lire les sms et les mails mais pas les images ou pièces jointes. On ne peut pas répondre à un appel directement à la montre. On peut décrocher juste. On a la météo. L’écran est tactile et bien réactif.
        Pour en finir, Garmin Connect est TOP, sur mobile et l’ordi. Rien à dire.

        À l’époque, mai 2016, elle était LA SEULE: tactile+cardio intégré+alti-baro.

        Alors voilà, sauf que désormais :
        Pour à peine plus cher on a l’AW. J’ai la série 4, 44mm sans cellulaire: 450€.

        À ce prix, on a une finition hors norme (vs plastique), un écran d’une beauté incroyable et d’une précision extraordinaire (les superlatifs sont justifiés!). On peut changer les bracelets, c’est comme si on changeait de montre.
        Les fonctions connectées sont incomparables. L’analyse des données non sportives excellente.
        Il faut par contre rajouter 3,50€ pour l’application HealthFit et transférer les séances de sport sur Garmin Connect: on a alors le meilleur des 2 mondes.

        Sans hésiter, je te conseille l’AW (avec HealthFit !!!)

  8. Bonjour,

    J’ai également acquis cette montre en voulant remplacer ma phenix 3HR + Stryd + Rhythm+ (oui, je trouve garmin très imprécis sur les valeurs fournies pendant la course telles que la cadence actuelle, le cardio etc.). Mon usage est essentiellement de la course à pied.

    Je viens de réaliser un marathon et je suis assez dubitatif sur la précision du GPS. Distance mesurée par la montre: 43,31 km, l’apple watch avait déjà 300m d’écart sur le 1er km.
    Suite à l’upload sur strava, distance mesurée: 42,1 km. J’ai compris que strava recalculait les distances avec les points GPS.
    Les vitesses instantanées affichées étaient donc tout simplement fausses, trop optimistes.

    L’autre grande déception étant l’analyse des données. Avez-vous réussi à zoomer sur le graph du cardio dans le résumé de l’exercice? Cela laisse vraiment à désirer.. HEALTHFIT me permet d’avoir les données sur strava mais le cardio n’est pas présent. Une idée?

    Côté point positif, avec l’option cellular plus besoin d’avoir de téléphone pour la musique et les appels. Pour les entrainements sorties longues c’est très plaisant :)

  9. Merci pour ce test. Comme à chaque fois, complet et objectif.
    Je participe à ce billet en donnant un petit avis de ma série 3. Je voulais changer de crémerie (trop déçu par Suunto depuis la Spartan).
    Je cherchais:
    – cartographie.
    – suivi d’itinéraire.
    – précision de FC, FC en % de la FCMax, jumelage BT possible avec une ceinture cardio.
    – dénivelé et altitude.
    – précision de distance.
    – export Strava.
    – autonomie relative si recharge possible en courant.

    Après 4 mois d’utilisation, voici mon retour:
    – cartographie: j’ai téléchargé TeamViewer et l’abonnement à IGN. Ça fonctionne pas mal, sauf que l’on ne peut pas avoir la carte sans l’iphone lorsque l’on veut enregistré un tracé. pour une autonomie complète sans iPhone, il faut créer un parcours, télécharger la carte sur l’AW, et suivre son parcours. Ici on retrouve toutes les infos, sauf la FC.
    – pour le suivit d’itinéraire: grosse déception. Tout d’abord, l’AW n’accepte qu’une application utilisant le GPS. Donc si on veut un suivi ou utiliser une cartographie, c’est la panique: soit le logiciel de CAP bugue, soit TeamViewer, soit les 2 (et là on se retrouve dans la 4ème dimension). Donc impossible de suivre un itinéraire et de s’entrainer en même temps.
    – FC: jumelage parfait avec une ceinture Polar H10, le capteur de poignet m’a fait quelques bugs mais rapidement corrigés. J’utilise Motifit pour mes entrainements car on peut voir le % de FCMax. L’app est utilisable sans iPhone puis se connecte à l’iphone et envoie sur Strava (là encore, il faut souvent la reconnecter à son compte Strava).
    – D+/D- et altitude: là aussi grosse déception: la montre est dotée d’un altimètre barométrique mais il est impossible à utiliser de façon native sur l’AW (ou alors je n’ai pas trouvé comment). Il faut une app tierce qui souvent utilise l’altitude GPS. Seul le D+ est une donnée que l’on peut avoir avec l’app exercice de la montre, mais pas l’altitude alors que cela me semble être le plus important lorsque l’on suit un itinéraire en montagne ou lors d’un trail.
    – distance: je n’ai jamais eu de souci, ni sur la partie GPS, ni sur la distance exprimée, quelque soit l’app utilisée.
    – export Strava: je découvre l’application Health Fit, je vais m’empresser de l’utiliser cet am!
    – autonomie: en liaison BT avec ma ceinture Polar, sans mon téléphone et avec Motifit ouvert, l’autonomie est de 3h30 (départ à 100% de charge). Je n’ai pas testé l’utilisation en chargeant la montre avec une powerbank.

    Au final: l’AW (la 3 pour ma part) est une bonne montre pour les sportifs. Il ne faut pas être trop exigeant quand aux possibilités (ou alors je n’ai pas trouvé certains trucs ou les bonnes applications). L’app exercice pourrait être super s’il était possible de personnaliser les items à afficher avec les possibilités matérielles de la montre: Altitude, recharge pendant un exercice; et logicielles: % de FCMax, cartographie, suivit d’itinéraire. À voir si les ingénieurs de Cuppertino amélioreront cela dans les mois à venir…

      1. Je suis sur une Vivoactive HR. Mais justement je cherche à changer et je trouve pas mon bonheur… La Fenix 5 Plus se rapprocherait le plus finalement. Mais bon le remplacement ne se fera pas avant janvier donc ça laisse le temp de voir de nouveaux retours.

          1. Peu de données enfin les basiques (finalement pas plus que l’AW), notifications basiques et pas interactives, design vieillissant avec écran vraiment pas terrible, cardio poignet absolument pas fiable, … Si je cherche encore je vais en trouver d’autres lol.

            1. Je pense que je vais attendre la sortie de la Fenix 6 et en fonction des nouveautés je me déciderais. En attendant ma Vivo HR fera autant l’affaire que l’AW finalement.

  10. Pour quelqu’un qui chercher à courir pour s’entretenir, en regardant les stats mais pas trop, elle n’a pas d’équivalent sur le marché.

    En revanche, pour un sportif aguerri ou un amateur qui veut progresser, les données à analyser (pour la course à pied) disponibles sont très très insuffisante, comme rapporté par ce test (on a plus de données avec son smartphone via Strava ou Runtastic par exemple).

    Enfin, le fait de partir sans son téléphone avec l’AW cellular (abo 5€/mois chez Orange) est vraiment très très plaisant (quelle plaie de courir avec un brassard).

    De mon côté, je l’a garde quand même, car c’est une très belle prolongation de notre smartphone sur notre poignet et l’interactivité qu’on peut avoir avec son téléphone est devenue vite indispensable me concernant. De plus, au quotidien, elle est légère, customizable + plein d’info utiles (calendrier, répondre au sms, suivre un chemin via le GPS maps). Mais je vais investir dans une forerunner 645 pendant les black fridays car les données que je peux analyser avec cet AW sont insuffisantes me concernant.

    1. Je partage ton avis à 100 %.
      C’est d’ailleurs pour ça que j’exporte mes données sur Garmin Connect pour avoir une analyse complémentaire et plus complète de mes séances.
      Mais on peut tout à fait exporter les données de l’Apple Watch vers Strava également. Et comme je l’ai dit plus haut dans mes commentaires, on a là le meilleur des deux mondes.

      Quant aux commentaires un peu douteux sur la soi-disant imprécision de l’Apple Watch, je suis très circonspect. Le cardio au poignet est, pour ma part, aussi précis qu’une ceinture.

      Quant aux mesures GPS des distances, je n’ai aucun problème, sans surprise : il est vrai que l’Apple Watch gère le GPS, GLONASS et GALILEO. On fait pas mieux.

        1. Il faut juste payer 3,50€ pour acheter l’application HealthFit !
          et transférer les séances de sport sur Garmin Connect.
          Greg (Nakan) en parle dans le test. C’est comme ça que je l’ai découvert!!!
          En plus, par rapport à ta Vivoactive, tu auras donc la VO2Max de ton Apple Watch et la Variabilité de la Fréquence Cardiaque.
          En fait, Garmin configure son logiciel Connect en fonction de ton appareil (ici la Vivoactive HR) en limitant le nombre de données fournies…

  11. Bonsoir,

    Merci pour ce super test. En regardant en détail les résultats de nage en piscine il y a quelque chose que je ne comprends pas. Ton rythme moyen pour l’ensemble de la séance est de 1,34″ ce qui semble consistant avec les temps intermédiaires. Cependant ça ne match pas du tout avec les séries automatiques. serais tu pourquoi ?

    1. Non j’ignore pourquoi il y a cette différence. La seule explication possible c’est que dans les séries auto, le temps de récupération est pris en compte et pas dans les temps intermédiaires… Mais il faudrait le valider.

      Sportivement.

      1. J’ai regardé & ce n’est pas le cas. Une aussi grosse différence est quand même très handicapante et aucune façon de savoir a posteriori quel est le bon temps …

  12. @Samigny

    Oui, je les exportes bien vers Strava (compte premium), on a un peu plus d’analyse. Mais rien sur la foulée (ppm / oscillation verticale / km/h).

    1. La cadence et la vitesse sont bien sur l’appli native « activité » et bien reportées dans Garmin Connect (Strava je sais pas).
      On n’a pas les oscillations verticales en effet.

  13. Bonsoir à tous et à toutes!

    En premieur lieu, je voudrais féliciter l’auteur de l’article pour son fantastique travail si exhaustif.

    Alors, ma première question, @Greg tu feras un test de le nouveau Huawei Watch GT? Récemment j’ai acheté cette montre et je suis curieux sur le précision du capteur cardio optique entre l’Apple Watch 4 et cette dèrniere. Lequel pensez vous que serait le meilleur entre ces deux?

    Actuellement je vais à la piscine deux fois par semaine et mon niveau est intermédiaire et jouais au tennis de table/padel, donc je n’ai pas besoin d’une montre comme le dernier garmin 5 fenix plus et je ne veux pas utiliser une ceinture.

    Finalment, quelqu’un d’entre vous me recommandarais une autre montre pour mon utilisation habituel?

    Merci et à bientôt

    1. Salut,

      Je n’ai pas la certitude d’avoir la Huawei GT en test. Entre toutes les montres WearOS du marché il m’est impossible de les avoir toutes en test. Alors je vais voir lesquelles je vais tester…

      Peut-être qu’une montre comme la Vivoactive 3 de Garmin par exemple conviendrait dans ton cas… Tu peux essayer une recherche par le comparateur: https://comparateur.nakan.fr/survey.php

      Sportivement.

  14. Je suis tombé sur l’article de Greg concernant la Fenix 5S plus, par conséquent, il m’a tellement vendu le produit que je me sépare de mon AW 3. Si jamais ça peu intéresser un sportif de la communauté (même si ce n’est pas trop le lieu).

      1. C’est une V3 Nike GPS + Cellular de 42mm gris sidéral.
        Achetée chez Orange en Février 2018 et garantie.
        Je la vends avec 2 chargeurs, plusieurs bracelets et une coque de protection neuve.
        Je la vends 350€ (429€ sur le site d’Apple).
        Je suis sur Toulouse mais je peux l’évoyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.