La Garmin Venu testée de fond en comble

promotion Promotion en cours: C’est les soldes chez i-run! Chaussures, textile et cardio GPS sont actuellement en promo, l’idéal pour s’équiper pour la saison à venir!

Alors que tout le monde attendait la nouvelle Vivoactive 4 lors de l’IFA cette année, Garmin a créé la surprise en annonçant en même temps la Garmin Venu. Cette nouvelle montre dans la gamme est la toute première dotée d’un écran AMOLED, en lieu et place des traditionnels écrans transflectifs qui équipent les montres de la marque depuis maintenant bien des années. Les rumeurs depuis de nombreux mois parlaient d’une montre connectée de Garmin qui se préparait pour luter sur les terres de l’Apple Watch. Ces mêmes rumeurs s’aventuraient même à imaginer une breloque exploitant WearOS. Si on imagine sans aucun mal que Garmin ne souhaite pas laisser un segment comme celui de l’Apple Watch inoccupé, on a plus de mal à voir la motivation que pourrait avoir la marque à adopter le système de Google. En effet, ce dernier est un concurrent trop direct à la solution interne. La Garmin Venu est donc une Vivoactive 4 équipée d’un écran AMOLED: cette comparaison est simple et tout ce qu’il y a de plus vrai. Mais dans les faits, ça change tout!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec une Garmin Venu mise à ma disposition par Garmin pour la durée du test. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce test n’est pas sponsorisé, comme aucune de mes publications d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 13 décembre 2019.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre connectée sportive à écran circulaire AMOLED tactile
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Oui
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Non
Autonomie longue (+ 8h)Non
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreNon
Profil triathlonNon
Profil multisport libreNon
Prix actuel:Dès 345€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Garmin Venu à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur Wahoo Fitness Europe, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage

Packaging sobre, traditionnel et sans surprise pour la Garmin Venu. On retrouve donc la boite « cube » de Garmin, toute grise:

Une fois la boîte ouverte, on retrouve la Venu et le reste du contenu. Comme pour les autres montres de la marque, peu d’artifices dans les accessoires fournis:

Le contenu exact de la boite est:

  • La montre Garmin Venu
  • Un câble de charge et de synchronisation Garmin « 4 pins » qui est désormais le standard de la marque
  • La documentation

L’essentiel

La Garmin Venu est une nouvelle montre dans la gamme de Garmin. Elle reprend à l’identique les fonctions de la Vivoactive 4 testée ici même il y a une semaine, mais est dotée d’un écran AMOLED. Sachant cela, ce test s’articule principalement autour des différences liées à cet écran, le reste ayant déjà été abordé dans le test de la Vivoactive 4.

Pour l’essentiel des fonctions de la Venu:

  • Un écran tactile AMOLED et deux boutons pour le contrôle de la montre
  • Le système logiciel habituel de Garmin, compatible avec les applications tierces Connect IQ
  • Des fonctions sportives pour la course à pied, le vélo, la natation en piscine, les sports en salle, le yoga, le pilate et la musculation.
  • Un altimètre barométrique pour la mesure d’altitude
  • Un GPS compatible avec les systèmes GPS, Glonass et Galileo
  • La lecture de musique « hors ligne » grâce à des écouteurs Bluetooth supportant Spotify, Amazon Music ou Deezer en plus de la gestion manuelle de morceaux.
  • Le paiement sans contact Garmin Pay
  • Des fonctions connectées (notifications, calendrier)
  • Le suivi des cycles menstruels au travers des fonctions de Garmin Connect et d’un widget
  • Un capteur cardio optique « elevate 3 » et un capteur de saturation d’oxygène PulseOx pour l’adaptation à l’altitude

Autonomie, charge, batterie et mémoire

Si en termes fonctionnels, la Garmin Venu est identique à la Vivoactive 4, elle ne se comporte pas de la même manière quand on parle d’autonomie. L’écran AMOLED en est la principale raison: l’autonomie est très largement dépendante de l’usage de l’écran. Car Garmin promet une autonomie maximale de 6h en mode GPS + écoute de musique, mais cela ne prend en compte qu’au mieux quelques allumages d’écran. Dans la vraie vie, on consultera plus souvent les données, et cela réduira sensiblement l’autonomie. On parle même pas ici de l’autonomie qui se réduit à peau de chagrin si l’on active le mode « always-on » de l’écran.

Il est donc difficile de donner une durée « standard » d’autonomie pour la Garmin Venu, cette dernière étant très dépendante du type d’utilisation. J’ai globalement constaté une autonomie légèrement meilleure que sur l’Apple Watch Series 5 à conditions égale (donc écran toujours allumé), mais moins bonne que sur la Vivoactive 4 même avec l’écran en mode « éco ». Logique en somme.

La charge de la montre s’effectue à l’aide du câble USB fourni qui est le même que pour la plupart des montres récentes de Garmin. On utilisera n’importe quel chargeur mural USB pour smartphone.

Utilisation, prise en main et ergonomie

On retrouve avec la Garmin Venu une ergonomie et un fonctionnement identique à la Vivoactive 4. La montre se pilote à l’aide de son écran tactile et de ses deux boutons. Pour le détail du fonctionnement de la montre vous pouvez donc consulter le test de la Vivoactive 4.

La synchronisation à l’application mobile Garmin Connect est également identique, la procédure est simple et rapide. Une fois le téléphone couplé, on exploite complètement les fonctions connectées de la montre, comme les notifications, la consultation des éléments du calendrier ou encore la synchronisation automatique des données de santé.

D’un point de vue purement fonctionnel, j’ai trouvé lors de mes essais l’écran tactile de la Garmin Venu plus réactif et efficace que celui de la Vivoactive 4, bien que cette dernière ait déjà plutôt bien répondu à ce niveau. Il reste toutefois que l’ergonomie de la Venu n’est pas complétée par un dispositif tel que la couronne digitale de l’Apple Watch ou de la lunette rotative de la Samsung Galaxy, qui apportent l’une comme l’autre une dimension très appréciable dans le pilotage d’une montre tactile, en particulier lors de l’utilisation dans l’eau ou avec des gants.

Des fonctions sportives abouties

Tout comme pour le reste des fonctions, on retrouve sur la Venu des fonctions sportives identiques à celles proposées sur la Vivoactive 4. Encore une fois, le test de cette dernière sera donc plus complet à ce propos.

Que ce soit le profil de course à pied, de vélo ou de natation en eau libre, on retrouve dans la Garmin Venu le savoir faire de Garmin et une analyse complète dans l’outil Garmin Connect. Certes, les limitations sont nombreuses par rapport à une montre d’un autre calibre comme la Forerunner 945 ou une fenix 6, mais les montres ne jouent pas dans la même cour.

On regrettera pet-être que Garmin n’exploite pas plus la qualité de l’écran dans les profils sportifs pour afficher des données additionnelles ou complémentaires sur les champs de données (colorisation des données, champs graphiques plus évolués etc…).

Sur les profils sportifs de pilates, de yoga ou de musculation, les animations des programmes d’entrainements spécifiques prennent une autre dimensions grâce à l’écran AMOLED:

Un écran qui déchire, mais qui consomme…

L’écran AMOLED est le standard pour les montres connectées de constructeurs comme Apple, Samsung, Fitbit ou Misfit et Fossil par exemple. Ces écrans sont lumineux, bien définis et permettent un taux de rafraichissement élevé, en rapport aux écrans utilisés jusque là par Garmin. La définition de l’écran de la Venu est de 390×390 pixels, alors que celui de la Vivoactive 4, de technologie différente, est de 260×260 pixels. Mais alors, pourquoi Garmin n’a pas équipé toutes ses montres de cet écran plus tôt ? Car l’AMOLED a des avantages, mais aussi des défauts. Voici les pour et les contre de chaque technologie:

  • Rétroéclairage: un écran AMOLED nécessite un rétro-éclairage pour être lisible. Plus la luminosité ambiante est élevée, plus le rétro-éclairage soit être fort pour que l’écran soit lisible. Un écran transflectif peut-être lu sans rétro-éclairage, moyennant une source lumineuse externe. Plus la luminosité ambiante est forte, plus l’écran est lisible. L’écran AMOLED est donc plus adapté à un usage en intérieur et par des conditions de faible luminosité.
  • Consommation de batterie: l’écran AMOLED nécessite un rétro-éclairage, et donc une consommation élevée de batterie pour fonctionner. Ainsi lorsqu’il est actif, il consomme infiniment plus qu’un écran transflectif sans rétro-éclairage.
  • Définition: théoriquement, la technologie permettrait d’atteindre les mêmes définitions pour les écrans AMOLED ou transflectif. Il se trouve en pratique que les fournisseurs d’écrans AMOLED sont plus nombreux et la technologie plus répandue, et donc que les écrans proposés sont plus avancés. Ainsi, leur définition est généralement plus élevée. Ils affichent donc plus de détails.
  • Nombre de couleurs: la technologie AMOLED permet l’affichage de millions de couleurs, alors que les écrans transflectifs qui équipent les montres de Garmin se limitent aujourd’hui à quelques centaines de couleurs.

En plus des différences technologiques, il faut que le logiciel qui affiche les données puisse tirer parti du potentiel de l’écran. Sur certains watchfaces (évidemment, c’est le cas de ceux fournis par Garmin sur la Venu, mais d’autres aussi via IQ), mais sur certains watchfaces prévus pour d’autres modèles, la différence est criante:

La Garmin Venu est aussi une montre connectée

Garmin propose aujourd’hui un vaste panel de fonctions connectées dans la plupart de ses montres. La Garmin Venu est dotée de la quasi totalité d’entre-elles. On retrouve ainsi, au risque de me répéter, exactement les mêmes fonctions que la Vivoactive 4 à ce niveau.

Lecture de musique sans le téléphone

Que ce soit via Spotify, Deezer ou Amazon Music, la montre supporte le stockage en local de ses playlists préférées pour les lire durant sa session de sport sans avoir à emmener son smartphone. On peut également, si on le souhaite, gérer sa musique manuellement.

Paiement sans contact

Moyennant une carte bancaire compatible, Garmin Pay permet le paiement sans contact avec sa montre, même si le téléphone n’est pas dans les parages.

Notifications du smartphone

Les notifications et alertes du smartphones sont également disponibles sur la montre, tout comme les prochains événements de l’agenda.

Les fonctions de suivi d’activité

Rythme cardiaque tout au long de la journée, saturation d’oxygène via le capteur PulseOx, nombre de pas, de calories, d’étages… La Venu mesure effectue toutes ces mesures tout au long de la journée. Elle ajoute également quelques widgets comme la fréquence respiratoire, ou la suivi de l’hydratation, déjà présents sur d’autres modèles de la marque.

Côté sommeil, pas de widgets sur la montre, mais par contre les données sont bien enregistrées et restituées via Garmin Connect.

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Garmin Venu:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.chWahoo
Capteur de cadence cycliste (2019)GarminN/A44.89 €49.00 41.65CHF *
Kit capteur cadence/vitesse cycliste (2019)GarminN/A71.44 €69.00 €79.00 67.15CHF *
Capteur de vitesse cycliste (2019)GarminN/A40.43 €39.00 €49.00 41.65CHF *
Ceinture cardio textile HRM-RunGarminN/A73.10 €129.00 109.65CHF *
Ceinture cardio HRM-TriGarminN/A92.95 €129.00 €159.00 135.15CHF *
HR60IGPSportN/A59.90 € 
TICKRWahooN/A49.99 € 49.99 €
Ceinture cardio textile H10PolarLien69.95 €89.00 € 
OH1+PolarLien62.95 €79.00 € 
Balance IndexGarminLien129.99 €189.00 160.65CHF *
Chargeur USBn/aN/A11.46 € 
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien50.99 € 
TICKR FitWahooLien79.99 € 79.99 €
TICKR XWahooN/A79.99 € 79.99 €
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A27.99 €69.00 58.65CHF *
Beoplay E8B&ON/A143.99 € 
Endurance DiveJBLN/A87.00 €119.00 101.15CHF *
Trekz AirAftershokzN/A83.99 € 
Varia RTL510GarminN/A179.99 €239.00 203.15CHF *
Ceinture cardio HRM-DualGarminLien59.95 €69.00 €79.00 67.15CHF *

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La Garmin Venu sur le gril

Précision de la mesure GPS

La puce GPS qui équipe la Garmin Venu est la puce de Sony, connue pour être utilisée dans la quasi totalité de montres sportives de dernières génération. C’est également la même puce que la fenix 6.

La Venu étant identique à la Vivoactive 4, je m’attendais à des performances comparables en terme de GPS. Pourtant, lors de ma première sortie, j’ai noté un petit problème: je n’ai pas effectué de SwimRun et pourtant…

La trace montre une traversée du port de Lausanne à la nage… Mais je vous rassure, j’ai bien couru. On voit d’ailleurs bien sur le graphique d’accumulation de distance que la Venu a enregistré près de 500m de moins. Différence importante pour une sortie de moins de 6km! Dans ce comparatif, la fenix 6 était couplée au capteur Stryd.

Et lors de la seconde sortie à pied, même type de problèmes. On constate à nouveau une trace complètement farfelue, et une accumulation de distance tout aussi aléatoire:

On peut parfois mettre l’erreur de trace GPS sur une mauvaise synchronisation initiale de la montre, qui s’améliore avec le temps sur la sortie. Mais là, le plus gros problème se situe étrangement en plein milieu de la sortie…

Enfin, la montre m’a proposé une mise à jour de firmware, puis j’ai encore eu l’occasion de l’utiliser sur le vélo. Et là, cette-fois la trace était parfaite. Par rapport à la mesure du Edge 530, rien à signaler.

On mettra donc les erreurs constatées en course à pied sur la version de firmware initiale, mise à jour par la suite. Si j’ai l’occasion de courir une nouvelle fois avec la Venu avant de la retourner à Garmin, je confirmerai ceci!

EDIT: Voici une nouvelle activité réalisée avec la Venu et la fenix 6, après mise à jour du firmware, et une mesure parfaite en GPS et en distance. Le problème semble effectivement corrigé!!

Précision du capteur cardio optique

Tout comme pour le GPS, mes constatations sur la Venu ne sont pas les mêmes que pour la Vivoactive 4. Mais cette fois, c’est plutôt en positif!

La précision de la mesure de fréquence cardiaque optique est très variable d'un individu à l'autre. Dans ce test, vous trouvez des comparatifs que j'ai effectués avec différentes montres ou capteurs optiques lors de mes entrainements. Sur d'autres personnes, il est très probable que les résultats soient différents. Parfois meilleurs, parfois moins bons. Le fait qu'un capteur optique ait particulièrement bien ou mal fonctionné sur moi ne signifie en aucun cas qu'il en sera de même pour une autre personne... De nombreux facteurs influent la performance de mesure optique, comme la morphologie, le type de peau, la pilosité et bien d'autres. Il est possible d'améliorer la précision de la mesure optique en appliquant quelques conseils figurants dans cette vidéo.

Dans le premier comparatif à pied, la courbe est plutôt proche de la mesure de la ceinture HRM-Tri mesurée sur la fenix 6:

Ensuite, lors de la seconde sortie à pied, on constate la même chose:

Plus surprenant, la Venu a parfaitement tenu la comparaison sur le vélo également. On note ici et là quelques erreurs, mais elles sont plutôt limitées. Et quand on regarde la moyenne (dans la légende des graphs), peu de différences…

Précision de la mesure d’altitude

Une seule comparaison pour la mesure de l’altitude de la Venu, sur le vélo, car les courses effectuées avec la montre présentaient trop peu de dénivelé pour offrir une comparaison pertinente. On voit que l’altimètre baro de la Venu fait le job en mesure relative. En terme de mesure absolue, il n’est pas possible d’étalonner manuellement le capteur. Ici en l’occurrence, la différence est plutôt faible par rapport à l’altimètre de la fenix 6 (non calibré):

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

La famille Vivoactive a toujours été pour Garmin une gamme de montres qui se voulait concurrente des Apple Watch et autres montres connectées du marché. Bien qu’au niveau fonctionnel, des différences importantes existent entre une Vivoactive et une Apple Watch, la première différence que verra l’acheteur potentiel de ce type d’objet est l’écran. Cela semble encore plus flagrant aujourd’hui, alors que Fitbit et la Versa ou Polar et la Ignite proposent déjà une montre à écran actif. Garmin ne fait donc que réagir, peut-être un peu tardivement, à ce mouvement.

D’un point de vue fonctionnel, la Venu fait le job. Son écran lui donne un potentiel un peu plus important que la Vivoactive 4, mais pour l’instant, Garmin l’exploite peu. On pourrait imaginer à l’avenir des widgets ou des champs de données qui exploitent mieux le potentiel d’un affichage AMOLED. Mais cela ne fait pas de doutes: pour la cible générale d’une montre comme la Vivoactive 4, l’écran OLED fait sens, surtout pour les utilisateurs indoor. Pour autant, l’étiquette de prix fait un peu mal, car 70€ (90 CHF) de différence pour l’écran AMOLED me semble difficilement justifiable (la différence en dollars américains est moins lourde: 50$). L’écran est toutefois de bonne facture, tout comme le sont les fonctions tactiles que j’ai trouvées meilleures que sur la Vivoactive.

Pour le reste, les critiques sont les mêmes que pour la Vivoactive 4. Je regrette l’absence de running dynamics, l’interface 100% tactile parfois limite pour l’utilisation sportive et une autonomie qui est assez faible…

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la Garmin Venu, j’ai aimé:

  • L’écran AMOLED qui donne une nouvelle dimension à la gamme « Vivo » de Garmin.
  • La réactivité de l’interface tactile, légèrement meilleure d’après mon ressenti que sur les écrans des Vivoactive 3 et 4.
  • Une performance solide (sur moi) du capteur cardio « elevate » de la Venu.

J’ai moins aimé:

  • Une trace GPS qui fait n’importe quoi, mais ce problème est peut-être corrigé avec la dernière version de firmware.
  • L’autonomie limite, surtout si l’écran est passé en mode « always-on ».
  • L’absence de certaines fonctions sportives plus avancées que sur la Vivoactive 4, sachant que la montre est sensiblement plus chère…

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou Wahoo Fitness Europe. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.


12 commentaires pour “La Garmin Venu testée de fond en comble

  1. Bonjour, dans les points négatifs, vous dites : « absence de certaines fonctions sportives plus avancées que sur la Vivoactive 4, sachant que la montre est sensiblement plus chère… ».

    Quelles absences ?

    Cordialement

    1. Une autre question ;-)
      Je possède une forerunner 735XT et je suis intéressé par la VENU.

      ESt-il possible de connecter les 2 sur garmin connect pour courir avec les 2 montres (que le temps du footing) et garder la venu tout le temps au poignet comme montre principal ?
      Merci

  2. Cette montre s’adresse plus aux pratiquants de fitness / cardio / musculation en salle qu’aux triathlètes me semble-t-il, est ce qu’il y a des fonctions particulières sur ces pratiques?

  3. Bonjour Greg,

    Tu parles de rétroéclairage sur un écran Amoled… Es-tu vraiment sûr de cela ?

    Il me semble qu’un l’écran Amoled est constitué de diodes (LED). Ce sont ces LED qui produisent directement l’éclairage de l’écran (les diodes sont les pixels).
    Elles sont pilotées par la luminosité ambiante et donc, éclairent plus ou moins pour permettre une lecture facilité suivant les conditions d’éclairage…

    Avec cette technologie, il suffit d’éteindre les LED pour obtenir des noirs très profond.
    Si le fond de l’écran est noir, seuls les caractères sont allumés et consomment du courant, un bon écran Amoled consomme alors moins qu’un LCD. D’après tes photos, Garmin a logiquement choisi cette solution…
    C’est pour cela qu’actuellement, les applications de téléphones portables proposent toutes (ou presque) une fonction fond noir.

    1. Salut! Oui comme tu le dis, la matrice est constituée de LED organiques. Et encore comme tu le dis, plus la luminosité ambiante est forte, plus les LED’s doivent « briller » fort. Pour le noir, il ne suffit pas d’éteindre les LED en question, il y a d’autres éléments qui entrent en jeu. Le principal intérêt de l’AMOLED par rapport à l’OLED est la plus faible épaisseur du second, plus facile à intégrer dans une montre.

      Quoi qu’il en soit, par rapport aux écrans transflectifs de Garmin, les écrans AMOLED fonctionnent de manière inverse: plus la luminosité est grande, plus il faut utiliser de la batterie pour avoir un affichage lisible. Et en fonction de la puissance maximale des LED’s de l’écran, il devient plus ou moins rapidement illisible en pleine lumière.

      Du coup, l’écran AMOLED doit produire de la lumière pour être lisible, ce qui n’est pas le cas des écrans transflectifs des autres montres.

      Quoi qu’il en soit, en affichage permanent, l’AMOLED ne tient de loin pas la comparaison avec l’écran d’une Vivoactive 4 ou n’importe quelle autre montre Garmin.

      1. Oui, pas de rétroéclairage sur un Amoled…
        Je suis totalement d’accord avec toi sur le reste et notamment sur le fait que l’Amoled est un très bel affichage en ambiance sombre, mais qu’en plein soleil il pêche par son manque de lisibilité et sa consommation élevée…

        Personnellement, je reste adepte de l’écran LCD classique noir et blanc. Plus à la page, mais toujours bien lisible.
        Il lui faut tout de même un rétroéclairage (souvent temporisé) pour la nuit et les endroits bien sombres (dans les cols sous les sapins en soirée).

        L’ePaper sera peut-être un écran du futur pour certaines montres, il ne consomme que très peu, est très lisible mais son temps de rafraichissement est long…
        Les « Makers » l’utilisent à toutes les sauces.

    1. Oui, il y a un profil natation dans la montre…
      Par contre, ne jamais appuyer sur les boutons d’une montre quand celle-ci est dans l’eau.
      Ne pas oublier non plus de passer la montre sous l’eau claire et de bien la sécher une fois l’entrainement terminé.

  4. vu que tu as testé la Venu, tu me conseillerais laquelle entre la Garmin Venu et la Samsung Galaxy Watch Active2 ?
    Les deux me tente bien et correspondent plutot bien a ce que je recherche mais au niveau du suivi d’activité et des fonctions proposées, je me demande laquelle est la plus fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.